En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

Description complémentaire

L’agriculture biologique est un système de production agricole spécifique qui exclut l'usage d’engrais et de pesticides de synthèse et d'organismes génétiquement modifiés.
Il s'agit d'un système qui gère de façon globale la production en favorisant l'agro système, mais aussi la biodiversité, les activités biologiques des sols et les cycles biologiques.Les agriculteurs qui pratiquent ce type d'agriculture misent, par exemple, sur la rotation des cultures, l'engrais vert ou naturel comme l'huile de neem, le compostage, la lutte biologique, et le sarclage mécanique pour maintenir la productivité des sols et le contrôle des maladies et des parasites. Les méthodes biologiques sont étudiées en agro écologie.

L'agriculture biologique peut être considérée comme une des approches de l'agriculture durable, la différence étant que l'épithète "biologique", ou son abréviation "bio", implique une certification (le plus souvent "Ecocert" ) attribuée correspondant à des normes, le mot est souvent légalement protégé.

La lutte biologique protège les cultures des parasites, et des insectes ravageurs, par exemple par l'emploi d'insectes entomophages,

L'utilisation de produits phytosanitaires autorisés en agriculture biologique (cuivre, soufre etc),
Les cultures associées, en combinant plusieurs espèces végétales sur une même parcelle, limitent la prolifération des parasites et ravageurs, et permet parfois des gains de productivité.
La permaculture est une méthode de conception qui permet de planifier les cultures, entre autres choses, de manière à exploiter au mieux les conditions climatiques et géographiques locales, et à maximiser les interactions entre les cultures.
-L'agroforesterie intègre les arbres aux exploitations agricoles,
-Les techniques culturales simplifiées limitent le travail du sol,
-Le semis direct sous couvert permet de restituer au sol les nutriments prélevés, d'entretenir les bactéries permettant leur assimilation par les plantes, et de limiter le développement des adventices,
-Le compostage et le paillis permettent de restituer les nutriments prélevés au sol, de limiter les méfaits des intempéries, et d'entretenir le développement de l'humus.
-Les purins permettent de tuer les insectes, adventices et parasites, et peuvent également être utilisés comme fertilisants.
-L'agriculture biodynamique prend notamment en compte les cycles lunaires et les mouvements des planètes,
-La micro-agriculture biointensive.