En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

L'ortie amie de notre santé


 

La réputation de l’ortie, mauvaise herbe par excellence !

De nombreuses études cliniques ont démontré que la prise d'ortie permettait de réduite de 75% la prise de médicament anti-inflammatoire et des tests pharmacologiques ont donnés la preuve de son efficacité et ce dans bien des domaines.

C’est un véritable cocktail reminéralisant.
On trouvera dans la feuille d'ortie une grande partie des vitamines et minéraux qui manquent dans notre alimentation : calcium, magnésium, fer, zinc, cuivre, bore, sélénium, manganèse, une teneur importante en vitamine C, des vitamines B E et K de la provitamine A.
La provitamine A, présente chez certains végétaux transformée par le foie (par oxydation) en vitamine A au fur et à mesure de ses besoins, afin d’être utilisée par l’organisme).
Cette plante est reconnue pour être une des meilleures sources en Silice Organique assimilable par l’organisme, Indispensable au bon état des vaisseaux sanguins, des ligaments, des articulations, de la peau, des dents, des cheveux et des ongles. Elle est également essentielle au bon fonctionnement de notre système immunitaire.
Toutefois, les quantités absorbées seront à la mesure du problème à résoudre.
Dans tous les cas, il convient de boire beaucoup durant la cure qui devra durer plusieurs mois, avec une interruption de 8 à 10 jours toutes les 3 semaines.

L'ortie est une plante alcalinisante, évitant la fuite des minéraux et permettant de mieux fixer ceux contenus dans notre alimentation généralement trop acide.
Mais les vertus de l’ortie ne s’arrêtent pas là elle contiendrait deux fois plus de fer que le bœuf, et serait deux fois plus riche en calcium que les amandes trés réputées pour ce minéral.
Elle est également réputée pour sa teneur en protéines de bonne qualité supérieur semble t’il a celle du soja.
Elle fait partie des plantes les plus riches en chlorophylle, et c’est un excellent équilibrant acido-basique.
L'ortie ayant la faculté de concentrer les métaux lourds et les pesticides, il est très important de la récolter dans un lieu non pollué. C'est pourquoi, en cas d'achat dans le commerce, il faut exiger des feuilles d'ortie de culture biologique.


Vertus de l’ortie feuille

Dépurative : élimine les toxines accumulées dans l'organisme
Diurétique : car elle augmente le débit urinaire au début du traitement (urines + foncées), mais faire attention de boire plus d’eau pour ménager la fonction rénale.
Antianémique : naturellement grâce au fer contenu en abondance dans ces feuilles
Antirhumatismales : grâce à sa richesse en silice
Antiallergique, antihistaminique : Bien qu'allergisante par son pollen, l'ortie possède des propriétés antihistaminiques utiles en cas d'allergie, en cure de longue durée.
Reminéralisante : Grâce à sa richesse en minéraux l'ortie constitue l'une des meilleures plantes reminéralisantes
Anti-inflammatoire  (surtout la racine) Cette propriété est notamment utilisée dans le traitement de l’adénome de la prostate.


Vertus de l’Ortie racine

Elles contiennent : une substance la lectine UDA présente également dans les graines, celle-ci serait antifongique et anti prostatique ;
Des stérols participants à la régulation du taux de cholestérol.
Des régulateurs hormonaux pour lutter contre certains problèmes masculins.


Les graines d’ortie

Elles sont surtout conseillées en cas de fatigue intense
Pour récolter les graines début septembre cueillir des tiges entières, les laisser sécher dans un endroit bien aéré pendant une quinzaine de jours, puis récupérer les graines à conserver dans des sachets en papier.


Cure détox : Faire une cure de gélules bio sauf contre-indications à chaque changement de saison.

En cuisine : En gratins, en soupe le goût est particulièrement agréable.

Soins de beauté : L’ortie est précieuse pour les soins de cheveux, pellicules, les cheveux gras, chute l’acné, et même le psoriasis.

Dans votre jardin : Bien connu des jardiniers, le purin d’ortie s’utilise aussi bien comme fertilisant que comme insecticide.

Recette du purin d'orties :
Hacher grossièrement des jeunes pousses d’orties, environ 1 kg de feuilles avec quelques racines. Les entreposer dans un bac en bois si possible ajouter 10 litres d’eau de pluies de préférence, couvrir et laisser macérer environ une dizaine de jours.
Le remuer tous les jours, le signe que la fermentation est à son terme lorsque les bulles ne s’échappent plus en le remuant. Filtrer le mélange. Il sera à conserver dans un endroit frais. Celui-ci va dégager une odeur très désagréable donc à stocker loin de votre habitation Utilisation :
1 Litre de purin d’orties dans 10 litres d’eau à pulvériser sur les végétaux, et 2 litres de purin dans 10 litres d’eau en tant que engrais naturel.


Contre-indications de l’ortie

L'ortie ne doit pas être consommée en cas d'œdème par rétention dû à une insuffisance cardiaque ou rénale. L’ortie est incompatible avec un certain nombre de traitements médicamenteux, dont elle entrave ou au contraire accentue l'action. En particulier les diurétiques, les anti-inflammatoires, les anticoagulants, les sédatifs, les traitements contre l'hypertension.