En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

Description complémentaire

Les syndromes dépressifs sont souvent cause d'insomnie, mais en sont parfois la conséquence.

Les troubles du sommeil les plus courants : problèmes d'endormissement, réveils nocturnes, insomnies, nuits trop courtes sont causés le plus souvent par le stress, les syndromes anxieux ou les états d'agitation ainsi que les problèmes digestifs.

Le sommeil ne permet pas seulement de reprendre des forces, il est indispensable au développement cérébral ou pour assurer certaines fonctions métaboliques. Limiter son temps de sommeil expose à des risques concernant la vigilance, l’apprentissage, les problèmes de poids.

L’anxiété est un état psychologique et physiologique caractérisé par des composants somatiques, émotionnels, cognitifs, et comportementaux. Elle est souvent génératrice d'angoisse.
Nous sommes nombreux à souffrir d'anxiété et d'angoisse et pas tous égaux face à ce problème.
L’anxiété se manifeste de différentes manières selon les personnes : troubles du sommeil, maux de ventre, tensions musculaires, irritabilité, maux de tête, manque de concentration, mauvaise humeur…

La vie courante en est perturbée, l’anxiété, l'angoisse, l'insomnie et l'humeur sont des troubles à traiter de manière complémentaire puisqu’ils interfèrent les uns sur les autres. Les compléments alimentaires associés à une meilleure hygiène de vie : coucher tôt, activité physique dans la journée, hygiène alimentaire, réduction des excitants dans la journée (café, thé, alcool, tabac, vitamine C), peuvent aider à renouer avec un sommeil réparateur et de qualité.

De même des compléments alimentaires proposés contre le stress et l'anxiété, visent à favoriser la relaxation ou, dans le cas des adaptogènes, à aider l’organisme à répondre au stress.Les compléments alimentaires en cas de troubles du sommeil facilitent l’endormissement mais n’entraînent pas de problème d’accoutumance. Ils sont préférables aux somnifères, dont l’emploi régulier provoque une accoutumance ainsi que des troubles de la mémoire et de la concentration.