En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

Le baume des garrigues véritable panacée pour les peaux abimées et desséchées.

15,00 € l'unité

Pas de stock




Paiement 100% sécurisé
Notre garantie qualité
Livraison gratuite dès 65€ d'achat (en France métropolitaine)


Le baume des garrigues régénérant, il nourrit, hydrate et protège la peau. Calme les irritations et les démangeaisons.


Les vertus du Baume des Garrigues :

Incontournable! Ce baume s'applique sur tous les types de peau et fond agréablement en laissant un délicat parfum. Il nourrit et protège la peau des rougeurs, irritations et imperfections dues aux intempéries et au soleil. A utiliser chaque jour contre la peau dessséchée.
Il peut également s'appliquer sur les cheveux pour leur donner résistance, vigueur et raviver leur couleur, ainsi qu'en massage apaisant contre les douleurs musculaires et articulaires. (tendinites)
Même base que le Baume de Lavande, mais avec des huiles essentielles différentes. Le cade correspond davantage pour des soins de peau ou cuirs chevelus irrités et en massage pour les articulations. Etant associé au thym c’est un produit de soin remarqué, valeur sûre !

Le baume des garrigues est un surprenant assemblage de matières nobles et naturelles poussant à l'état sauvage. Parfait pour les soins des cheveux, de la peau et particulièrement du visage. Il hydrate les tissus en profondeur, ralentit le vieillissement et protège des agressions dues à la pollution.
Les principes actifs de ces produits sont des huiles essentielles issues pour la plupart de récolte de plantes sauvages typiques et pourtant si peu utilisées : la lavande fine, le thym commun sauvage, le cade.

Composition du baume des Garrigues :

Cire d’abeille, beurre de karité, huile d’olive, huile essentielle de cade non pyrogénée, vitamine E naturelle, huile essentielle de thym sauvage. 100% du total des ingrédients sont d’origine naturelle.93.8% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.
Cosmétique biologique et écologique : 100ml

Le genévrier cade(Juniperus oxycedrus) arbuste symbole de cette végétation si particulière, se développant dans la garrigue de l'Ardèche méridionale à proximité du plateau calcaire de la Dent de Resse.

Le beurre de karité biologique est la base de ce cosmétique biologique composé d'huile essentielle de cade et de thym sauvage, emblème de la garrigue, d'huile d'olive et de cire d'abeille qui apporte douceur et hydratation.

L'huile de karité :
Le karité pousse généralement à l'état sauvage, sans qu'il faille le cultiver. Presque toutes les parties de l'arbre ont un usage pratique. L'écorce est utilisée en médecine traditionnelle, la coque de la noix sert d'anti-moustique, et la noix elle même lorsqu'elle est pressée produit une huile végétale que l'on peut employer en cuisine, dans la fabrication des savons, et des soins de la peau et des cheveux.
C'est traditionnellement aux femmes que revient le soin de récolter et de fabriquer le beurre de karité.

Huile de genévrier cade :
Le genévrier cade était une plante appréciée des grecs anciens et des romains. Ces derniers utilisaient déjà l'huile de cade et ses fumigations étaient réputées désinfectantes. On en extrait l'huile de cade, utilisée autrefois pour ses vertus cicatrisantes, toujours très appréciée comme antiseptique et désinfectant. Elle est fréquemment associée à divers produits tels que les shampooings. Elle constitue un traitement local d'appoint du psoriasis et des dermites séborrhéiques. Elle sert aussi à soigner les sabots des chevaux (entre dans la composition de l'onguent de maréchal). Frédéric Mistral y fait allusion dans le Trésor du Félibrige en parlant d'une huile âpre dont les bergers se servent contre la gale. Cependant elle ne sent pas très bon et il faut éviter de l'employer "pure" sur la peau.C'est aussi un excellent anti-mites.
Les fours à cade qu'on trouve encore dans la garrigue en Provence rappellent l'époque où cette huile était produite directement dans les champs: là où poussait le genévrier cade, on construisait de grands fours cylindriques en pierre, le bois y était lentement consumé et on récupérait l'huile dans la partie basse du four.