En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

Graines germées : les atouts nutritions :

Les graines germées sont très riches en vitamines et en protéines végétales durable. il est indispensables de les acheter Bio. En effet, les résidus de pesticides, engrais ou autres produits chimiques se concentrent dans les graines.

Les graines germées, des trésors de bienfaits

Les graines de céréales ou de légumineuses renferment à l'état brut quantité de vitamines, minéraux et autres éléments indispensables. Mais, après germination, ces substances sont multipliées de façon étonnante.

Ainsi, les graines germées sont d'excellents fournisseurs de vitamines, en particulier B et C.

Elles renferment également une belle quantité de carotène, qui aide à lutter contre le vieillissement prématuré des cellules.

Par ailleurs, elles fournissent également des teneurs incroyablement élevées en minéraux, tel que magnésium, calcium, fer et phosphore notamment.

Enfin, mais surtout, elles sont très riches en protéines d'excellente qualité, car dotées de tous les acides aminés essentiels. A titre d'exemple, sachez que 100 g de blé germé contient 27 % de protéines quand 100 g de viande en contient entre 14 et 22 % !

Et si vous hésitez encore à sauter le pas, notez que ces graines renferment des lipides qui s'avèrent être des acides gras insaturés, ceux-là même qui protègent le système cardio-vasculaire.

La germination transforme la graine et entraîne une série de modifications positives : les enzymes procèdent à une prédigestion, l’amidon est transformé en composants plus simples à digérer, les taux de vitamines et d’oligo-éléments augmentent !

Après germination, la valeur nutritive des graines est décuplée et elles apportent à l’organisme des vitamines et des oligo-éléments que l’on peut considérer comme bio-disponibles.

Sous leur forme ludique et malgré leur petit volume, les graines germées sont une source efficace de protéines végétales (notamment dans les graines germées de haricots mungo, d'alfafa, de sésame, de tournesol...), d'acides gras essentiels (graines de sésame, de tournesol...), un concentré de vitamines C (graines germées d'alfalfa, chou rouge, roquette...) et du groupe B (blé germé, lentilles germées...), de fer (sésame germé, quinoa germé, graines germées de brocoli...), de calcium, de phosphore, de magnésium... De quoi compléter et enrichir notre alimentation tout naturellement.

Comment les faire pousser ?

Préférez les germoirs en terre ou en verre.

Les graines sèches doivent être au minimum soigneusement rincées à l'eau propre avant d'être utilisées.

Quelle que soit la matière, les germoirs sont constitués de trois plateaux qui reposent sur un bassin de réserve. 
Il suffit de mettre les graines dans le plateau du bas.
Le deuxième jour, faites-les monter d'un étage et placer de nouvelles graines dans celui du bas. Même chose le troisième jour. Pendant ce temps, vous n'aurez qu'à rincer les graines deux fois par jour en versant de l'eau par le plateau du haut (après avoir vidé celle du bassin de réserve). C'est tout !
Toujours bien arroser et rincer avec une eau pure, filtrée (évitez l'eau de ville si elle est chlorée).

Quelle saison pour les manger?

Toute l'année, bien sûr. Mais pour réveiller l'organisme après l'hiver rien de mieux qu'une cure de graines germées dans l'assiette. Cela donne l'impulsion et l'envie bien démarrer le printemps

Des graines oui, mais lesquelles ?

Nous vous conseillons d’ores et déjà des graines Bio

Dans l'univers des graines germées, la palette des goûts est très vaste. Il vous faudra donc tester des graines différentes et des durées de germination plus ou moins longues pour en parcourir toute l'étendue. Toutes les graines sont utilisables, sauf celles de tomates, d'aubergines et d'autres plantes à feuilles toxiques.

Le choix est très vaste parmi les graines :

Céréales- avoine, blé, épeautre, maïs, orge, millet, seigle...

Légumineuses - alfalfa (luzerne), fenugrec, haricots, lentilles, pois chiches, haricots mungo (soja vert)... Les débutants initient en général leurs papilles avec l'alfalfa, dont la saveur fait l'unanimité.

Le blé et l'avoine, la moutarde, le tournesol ou encore le fenugrec sont également très appréciés.

Attention toutefois les graines germées,sont sensibles aux contaminations ! Pour autant, il serait dommage de renoncer à ce trésor nutritionnel : des précautions simples permettent de réduire significativement le risque d'être malade après avoir consommé des germes contaminés.

Hygiène du matériel et des mains

Tous les récipients et ustensiles avec lesquels les graines entrent en contact doivent être soigneusement nettoyés et désinfectés avant utilisation : bol utilisé pour le trempage, passoire pour l'égouttage, germoir, bocal de germination... Lavez également bien vos mains au savon avant chaque manipulation.

Il arrive que les graines sèches soient porteuses de micro-organismes pathogènes, ces derniers pouvant survivre durant de nombreux mois. C'est pourquoi les graines destinées à être consommées germées font l'objet de précautions particulières lors de leur production et de leur distribution. Tout est mis en œuvre pour que, au champ, elles ne soient en contact ni avec du fumier, ni avec de l'eau contaminée, et pour qu'aucune contamination ne puisse avoir lieu lors de la récolte, du battage, du séchage ou du transport des graines, jusqu'au conditionnement.

Pour les semences potagères en revanche, les exigences sanitaires sont moindres, et le risque de contamination par des agents pathogènes (salmonelles certaines souches d'E. coli...) est beaucoup plus élevé.

Préférez les graines d'origine française ou européenne : les normes d'hygiène dans certains pays hors UE sont beaucoup moins strictes que les nôtres (ainsi, les graines à l'origine des récentes infections par une souche d'Escherichia coli pathogène, en Allemagne notamment, provenaient d'Egypte).

Il faut aussi les rincer à l’eau vinaigrée avant de les consommer. Une fois les graines germées, elles doivent, pour éviter la prolifération bactérienne, être conservées au froid et être consommées rapidement.
Comment les cuisiner ?
Elles se marient en effet à tous les plats. La plupart du temps, vous apprécierez de les déguster crues en salade, mélangées à des crudités ou à d'autres graines germées.
Par ailleurs, les graines germées se prêtent tout à fait à de courtes cuissons, au wok par exemple. Elles se mêleront donc à toutes vos poêlées de légumes, omelettes, potages.




Sources / Graines germées. Valérie Cupillard, 120 pages, 60 photos, Ed La plage.
Wikipédia
Gerbaud